La solution pour renverser les maladies auto-immunes- La détection, l’élimination des causes et la réparation

La solution pour renverser les maladies auto-immunes- La détection, l’élimination des causes et la réparation

key, heart, daisy

Webinaire Gratuit sur les Maladies auto-immunes: de la cause à la solution!

Réglez vos symptômes à la racine et retrouvez enfin votre liberté! Inscrivez-vous pour recevoir notre Webinaire.
Vos gènes ne contribuent qu’à 5 à 10 % du risque! Il s’avère que la nourriture que vous mangez tous les jours a une profonde influence sur votre risque de développer des maladies auto-immunes. Pour prévenir ou renverser une maladie auto-immune, vous devrez déterminer vos déclencheurs personnels afin de pouvoir les éliminer ou de minimiser votre exposition.

Dans cet article je vous donne la solution pour renverser les maladies auto-immunes. Si vous me suivez ou lisez mes articles depuis un petit bout déjà vous savez sûrement que l’approche fonctionnelle met l’emphase dans la détection des causes de la maladie auto-immune en premier lieu, ensuite leur élimination et afin de réparer le corps et renverser les maladies auto-immunes.

(Solution maladie auto-immune)

Dans cet article j’insiste sur le fait que les facteurs environnementaux (c’est-à-dire tout ce que vous mettez dans ou sur votre corps ou que vous absorbez de votre environnement) représentent environ 90 à 95 % de l’équation auto-immune !! Il s’avère que la nourriture que vous mangez tous les jours a une profonde influence sur votre risque de développer des maladies auto-immunes. Et oui !

Eu que vos gènes ne contribuent qu’à 5 à 10 % du risque seulement !

Pour prévenir ou renverser une maladie auto-immune, vous devrez déterminer vos déclencheurs personnels afin de pouvoir les éliminer ou de minimiser votre exposition.

Les principales catégories de déclencheurs auto-immuns sont les suivantes :

  • Alimentation avec grains
  • Toxines comme les métaux lourds et mycotoxines (moisissures)
  • Infections (parasites, bactéries, moisissures)
  • Carences et déséquilibres hormonaux *
  • Le stress *

  • Peuvent être des conséquences mais parfois des causes primaires dans certains cas.

Déclencheur auto-immun : alimentation 

(Solution maladie auto-immune)

solution maladie auto-immune

 

Tous les grains contiennent du gluten pas seulement les 5 (seigle,avoine, blé, orge, triticale) que l’on nous fait croire.

Lorsqu’il s’agit de se guérir d’une maladie auto-immune, les aliments et les composants alimentaires (par exemple, les additifs alimentaires, les agents de conservation et les produits chimiques) jouent le plus grand rôle dans la balance. En effet, le simple fait d’éliminer les aliments déclencheurs peut vous aider à inverser ou à prévenir les maladies auto-immunes.

Je vais donc consacrer cet article à vous démontrer les trois étapes à l’aide de la cause la plus fréquente qui est l’alimentation.

Aliments déclenchant l’auto-immunité (solution maladie auto-immune)

Les principaux aliments déclencheurs provoquent de nombreux problèmes du système immunitaire et très souvent des troubles digestifs.

Pas étonnant, puisque 75 % de notre système immunitaire réside dans la muqueuse de nos intestins!

Les principales manifestations auto-immunes de l’intestin sont les suivantes :

  • Inflammation intestinale.
  • Déséquilibre de la flore intestinale (dysbiose).
  • Porosité de l’intestin.
  • Affaiblissement du système immunitaire.
  • Carences en nutriments.

Au-delà de l’intestin, les aliments inflammatoires sont directement liés à différents problèmes :

  • Troubles de l’humeur
  • Migraines
  • Douleurs articulaires
  • Fatigue
  • Problèmes de peau
  • Démence

Vous n’absorbez pas bien les aliments si votre intestin fuit. Si vous avez plus de 40 ans, il y a de fortes chances que vous ne créiez pas assez d’acide gastrique et d’enzymes digestives pour décomposer les aliments que vous mangez. Pensez à prendre 500 mg de HCL (acide chlorhydrique) avec de la pepsine et des enzymes digestives pendant les repas. Si vous avez une prédisposition génétique pour les maladies auto-immunes, un intestin qui fuit vous met sur la voie rapide de l’auto-immunité.

solution maladie auto-immune

 

Comme si le portier laissait entrer n’importe qui (mais des gens dangereux) dans l’établissement privé.

Souvent, ces aliments font des dégâts sans provoquer de troubles digestifs évidents ou de symptômes immédiats, ce qui en fait des déclencheurs furtifs.

Malheureusement, les plus grands coupables sont souvent les aliments que nous consommons le plus, même si ces aliments ne sont normalement pas « toxiques » (comme les tomates, les noix et les œufs).

Supprimer les principaux aliments déclencheurs :

  • Gluten
  • Sucre (glucose, fructose et saccharose)
  • Produits laitiers
  • Grains (les céréales à réaction croisée comprennent le seigle, l’orge, l’épeautre, le kamut, l’avoine, le millet, le maïs et le riz entres autres)

Aliments réactifs croisés

Les personnes sensibles au gluten (qui peuvent représenter un tiers de la population) doivent également envisager d’éliminer les aliments « à réaction croisée ». Les aliments à réaction croisée sont des aliments que le système immunitaire confond avec le gluten. Ils comprennent le chocolat, le café, le lait, les aliments transformés, le sel de table blanc, les lectines, les haricots, les légumineuses (dont les lentilles, les cacahuètes et les pois),  les légumes de la famille des morelles, les œufs et les noix. L’alimentation AIP est très efficace et n’élimine pas ces aliments pour rien.

Ce que vous pouvez faire : détecter, éliminer, réparer

Aristo Vojdani, docteur en auto-immunologie, est l’une des principales autorités mondiales en matière de toxines environnementales et de maladies auto-immunes.

Il recommande trois étapes pour stopper les réactions immunitaires alimentaires :

1- Détecter

2- Éliminer

3- Réparer

1. Détecter

Voici deux bonnes options pour déterminer si des aliments ou des composants alimentaires vous causent du tort.

Faire un régime d’élimination

De nombreux médecins holistiques et fonctionnels affirment qu’il s’agit là de la « norme d’or » lorsqu’il s’agit de découvrir quels aliments provoquent une réaction excessive de votre système immunitaire. Des études montrent que les régimes d’élimination sont extrêmement efficaces pour réduire ou éliminer les symptômes.

Éliminez le gluten, les céréales, le sucre, les produits laitiers, les œufs, les légumineuses (soja, lentilles, haricots et arachides), les noix et les graines, les morelles (tomates, pommes de terre, aubergines, poivrons, paprika, salsa, piments, cayenne, poudre de chili et baies de Goji), l’alcool et le café pendant au moins 30 jours, ou jusqu’à la disparition de vos symptômes.

Réintroduisez lentement les aliments, un à la fois, et avec au moins 48 heures d’intervalle. Soyez très attentif à ce que vous ressentez. Avez-vous des maux de tête? un brouillard cérébral? un mal de ventre? des gaz? etc.? Votre corps vous parlera; il vous suffit d’écouter.

Faites-vous tester

Il existe plusieurs tests d’intolérance alimentaire disponibles sur le marché, mais mon préféré est celui de Can Alt Lab. (https://suzieturcotte.com/produit/test-dintolerances-alimentaires/) Son rapport qualité-prix, la qualité des résultats et l’effet que le retrait de ces aliments procure à mes clients me donnent confiance en ce test. J’ai déjà fait affaire avec une autre entreprise et cinq de mes clients avaient reçu sensiblement les mêmes résultats…

2. Supprimer

Pour aller mieux, vous devez éliminer les déclencheurs alimentaires que vous avez trouvés lors de la phase de détection.

Après le régime d’élimination, vous pouvez réintroduire d’autres aliments suspects, un à la fois et lentement, pour voir si vous réagissez. Retirez les aliments réactifs pendant six mois. Cela donnera à votre système immunitaire une chance de se stabiliser et le temps de guérir et de sceller votre intestin.  Ne pas confondre avec la sensibilité génétique au gluten, qui n’est pas une intolérance, donc on ne pourra jamais réintroduire les aliments qui en contiennent.

3. Réparation

Réparez votre intestin qui fuit en sirotant du bouillon d’os et en prenant des suppléments ciblés qui réparent la paroi intestinale.

Les suppléments de guérison intestinale comprennent :

  • Vitamine A
  • L-glutamine
  • Colostrum
  • Quercétine
  • Zinc
  • Acide gamma-linoléique (AGL)

Veillez à l’équilibre de vos bactéries intestinales avec des probiotiques (bactéries bénéfiques), des prébiotiques (fibres qui nourrissent les probiotiques), des aliments fermentés et une variété de légumes colorés.

Nourrissez votre corps avec des aliments à forte densité nutritionnelle et anti-inflammatoires, en mettant l’accent sur les légumes de surface. Choisissez des aliments biologiques dans la mesure du possible.

La ferme St-Vincent offre d’excellente viande de qualité nourrie à l’herbe.

Suivez ces trois puissantes étapes : détectez, éliminez et réparez et vous serez sur la bonne voie pour inverser et prévenir les maladies auto-immunes.

# Solution maladie auto-immune

Plus
d'articles à découvrir