L’intolérance à l’histamine

L’intolérance à l’histamine

Webinaire Gratuit sur les Maladies auto-immunes: de la cause à la solution!

Réglez vos symptômes à la racine et retrouvez enfin votre liberté! Inscrivez-vous pour recevoir notre Webinaire.
L'histamine est une molécule que le corps produit lui-même et nous pouvons également manger des aliments riches en histamine. Des symptômes d'allergies,éternuements, écoulement nasal, peau qui démange, yeux enflés sont des signes claissques.

Qu’est-ce que l’intolérance à l’histamine

Les histamines sont des produits chimiques que votre corps produit en réponse aux allergènes. Plus précisément, votre corps produit des globules blancs appelés mastocytes pour libérer des histamines lors de la réponse immunitaire inflammatoire aux allergènes. Cela fait partie d’un système immunitaire sain et équilibré. De nombreux aliments contiennent naturellement de l’histamine ou déclenchent la libération d’histamine dans le corps.

Des problèmes surviennent cependant en cas de dysfonctionnement ou de carence des enzymes qui dégradent l’histamine (ces enzymes sont appelées histamine N-méthyltransférase (HNMT) et diamine oxydase (DAO) et permettent donc d’éliminer efficacement l’excès d’histamine.

Lorsque l’intestin est blessé (voir les causes plus bas), il est incapable de créer suffisamment d’enzymes pour gérer votre charge d’histamine ingérée et ainsi vous pourriez avoir un débordement d’histamine, qui pourrait causer de nombreux problèmes, dont l’intolérance à l’histamine.

Quels sont les symptômes de l’intolérance à l’histamine?

L’intolérance à l’histamine est essentiellement une réaction allergique sans allergène ou un petit peu d’allergène qui passerait inaperçu chez la plupart des gens.

Les symptômes typiques de l’intolérance à l’histamine sont souvent similaires aux réactions allergiques sont les suivants;

  • allergies-éternuements
  • yeux aqueux
  • écoulement nasal
  • congestion nasale
  • yeux enflés

Ces symptômes de gonflements sont dus au fait que l’histamine joue un rôle important dans l’inflammation, ce qui rend les parois des vaisseaux sanguins hyperméables.

Fonctions de l’histamine

L’histamine, est une amine naturelle, une cytokine, c’est-à-dire une molécule de signalisation du système immunitaire qui régule  la peau, l’estomac et le cerveau. Elle est synthétisée par :

  • les basophiles et mastocytes des cellules impliquées dans la réponse immunitaire 
  • les cellules de la paroi de l’estomac régulant la sécrétion acide de l’estomac
  • les neurones du système nerveux centralpour le contrôle de l’éveil.

Son rôle n’est pas seulement de déclencher des allergies, mais lorsque bien équilibrée elle est importante pour le bon fonctionnement de notre corps.

On sait qu’à très faible dose elle contribue à réguler divers processus physiologiques dont « la sécrétion d’acide gastrique, la neurotransmission, la régulation de la microcirculation et la modulation des réactions inflammatoires et immunologiques.

  • L’histamine agit également comme neurotransmetteur, aidant à réguler le sommeil
  • L’histamine communique avec l’intestin et avec votre estomac lui disant de produire plus d’acide.

Ces fonctions, lui confèrent tantôt des propriétés bénéfiques tantôt néfastes pour l’organisme.

L’un des effets qui nous intéresse particulièrement de l’histamine est son rôde médiateur dans la réponse allergique immédiate, elle est en outre responsable des démangeaisons de la peau entre autres.

Pourquoi certaines personnes ont des réactions ?

Lorsque l’histamine est présente en trop grande quantité, votre corps peut éprouver de l’intolérance à l’histamine interne ou à la nourriture quand il n’est plus capable de la dégrader.

Un couple d’enzymes joue un rôle très important dans la rupture de l’histamine externe, la diamine oxydase (DAO) et la HNMT.

Comme les enzymes digestives, ces enzymes sont actives dans l’intestin et vous trouverez également un groupe de ces enzymes spécialisées dans le foie, où il se concentre uniquement sur l‘histamine pour l’empêcher d’entrer dans la circulation sanguine.

En fait, il y a deux endroits où l’histamine est principalement décomposée:

  • L’intestin
  • Le foie

Comme je l’ai mentionné plus tôt, le corps décompose l’histamine à l’aide d‘enzymes spécialisées. Lorsque vous êtes en bonne santé, vous pouvez tolérer les aliments riches en histamine, ainsi que l’histamine que vous produisez naturellement.

C’est un peu comme l’analogie du seau d’eau qui lorsqu’il est plein, déborde et c’est à ce moment là qu’on remarque les symptômes.

Plus le seau se remplit vite via différentes sources comme les parasites et les bactéries (dysbiose ou sibo) par exemple,  plus il aura tendance à déborder.

Encore plus vite, si les fonctions de vidage du seau (dégrader l’histamine) à l’aide des enzymes est peu efficace car le corps n’en sécrète pas suffisamment parce que la muqueuse est altérée ou la personne prend des médicaments ou de l’alcool entre autres alors plus le seau débordera rapidement.

Symptômes d’intolérances à l’histamine

Alors, lorsque le seau déborde, vous commencez à montrer un ou des signes d’intolérance à l’histamine suivants;

  • Gaz, douleurs abdominales et crampes
  • Diarrhée
  • Brûlures d’estomac ou reflux acide
  • Pression artérielle basse, battements cardiaques et attaques de panique
  • Asthme
  • Éruption cutanée ou démangeaisons
  • Lèvres sèches
  • Maux de tête ou migraine
  • Insomnie
  • Des sautes d’humeur
  • Tremblements musculaires ou secousses
  • Eczéma
  • Acné

Les aliments qui contiennent des quantités élevées d’histamine.

Les aliments fermentés sont bons pour la santé car ils nous procurent plein de bonnes bactéries mais vous trouverez de l’histamine en abondance dans les aliments fermentés et cultivés. C’est parce que l’histamine est un sous-produit de la fermentation. Alors, non recommandable pour une personne sensible à l’histamine. Par exemple boire un Kombucha !!! Rappelez-vous, ce qui est bon pour une personne n’est pas toujours bon pour tout le monde, c’est du cas par cas.

Aussi, vos bactéries intestinales produisent aussi naturellement de l’histamine. Alors même si vous devez supprimer les aliments de votre alimentation qui sont riches en histamine, il est important de vous rappeler que le problème n’est pas l’histamine mais votre incapacité à la décomposer.

Solutions à l’intolérance à l’histamine

La majorité du temps, ceux qui ont une intolérance à l’histamine trouvent un soulagement quand ils guérissent leur muqueuse de l’intestin. C’est parce que la muqueuse de l’intestin produit un groupe important d’enzymes qui décompose l‘histamine. Lorsque l’intestin est blessé, il est incapable de créer suffisamment d’enzymes pour gérer votre charge d’histamine unique. Donc, il est essentiel de réparer la doublure de l’intestin, pour que la doublure intestinale libère les enzymes capables de dégrader l’histamine.

Pour se faire vous devez éliminer toute source d’irritants de votre intestin y compris le trop plein d’histamine.

 

Que faire si vous avez une intolérance à l’histamine:

  1. Vérifiez s’il s’agit bien d’une intolérance à l’histamine

Les tests en laboratoire ne sont pas si fiables alors le meilleur moyen de le découvrir est de suivre un menu sans histamine pendant au moins 14 jours. Si vous ressentez un bienfait alors il est possible que ce soit votre cas.

Aliments à éviter en cas d’intolérance à l’histamine:

Aliments riches en histamine qui pourraient par eux-mêmes provoquer une surcharge d’histamine:

  • Alcool (y compris le vin)
  • Bouillon d’os
  • Nourriture en boîte
  • Fromage
  • Chocolat
  • Aubergine
  • Aliments fermentés (kéfir, kimchi, yaourt, choucroute)
  • Légumineuses (soja, pois chiches, arachides)
  • Champignons
  • Noisettes
  • Aliments transformés
  • Produits de viande fumée (bacon, salami, saumon, jambon)
  • Fruits de mer
  • Épinard (très riche en oxalates en plus !!)
  • Le vinaigre

Aliments qui libèrent de l’histamine

Ces aliments sont faibles en histamine mais peuvent déclencher la libération d’histamine et créer des problèmes pour les personnes intolérantes à l’histamine:

  • Avocats
  • Bananes
  • Agrumes (kiwi, citron, citron vert, papayes, ananas, prunes)
  • Fraises
  • Tomates

Bloqueurs enzymatiques de la diamine oxydase (DAO)

Ces aliments bloquent l’enzyme qui contrôle l’histamine:

  • Alcools
  • Boissons énergisantes
  • Thés (noir, vert, yerba)

Vous trouverez une liste basse en histamine fiable mais en anglais (et lectines et oxalates en plus).

Mangez des aliments le plus frais possible

La croissance bactérienne dans les aliments non réfrigérés peut augmenter l’histamine. Mangez des aliments frais et congelez immédiatement les restes en portions individuelles.

Pour un régime pauvre en histamine, concentrez-vous sur ces aliments:

  • Lait de coco
  • Jaune d’œuf
  • Poisson frais pêché dans la nature (attention doivent avoir été vidé dans les 30 minutes après sa mort maximum)
  • Viande fraîche biologique
  • Légumes frais (sauf les aubergines, les tomates et les épinards)
  • Grains sans gluten (riz, maïs)
  • Tisanes
  • Fruits frais sans agrumes

 

  1.  Allez à la racine du problème

Pourquoi les gens pourraient-ils avoir une intolérance à l’histamine en premier lieu? À cause d’un vase trop plein et notre objectif est de trouver les causes profondes des problèmes inflammatoires à la source. Ce sont souvent les mêmes causes comme je l’explique dans cet article sur renverser les maladies auto-immunes ici).

Quelques possibilités courantes:

  • Sibo
  • Parasites
  • Intolérances alimentaires
  • Gluten
  • Stress
  • Métaux lourds
  • Exposition à la moisissure ou aux produits chimiques (regardez dans vos produits de beauté !!
  • Syndrome de l’intestin qui fuit (Leaky gut)
  • Carences en nutriments
  • Médicaments (AINS, analgésiques, entre autres)
  • Altérations de la méthylation (MTHFR)
  • Des troubles comme la mastocytose, qui conduit à trop de mastocytes

 

  1. Guérissez votre intestin

Les déséquilibres microbiologiques peuvent également libérer de l’histamine et déclencher des symptômes. Des problèmes tels que le syndrome de l’intestin qui fuit, le SIBO et la prolifération de candida pourraient alimenter votre intolérance à l’histamine.

Les probiotiques peuvent aider. Dans une étude, deux souches de bifidobacterium ont supprimé la libération d’histamine, et une autre, Lactobacillus rhamnosus, a supprimé les récepteurs de l’histamine.

Remarque: certains suppléments probiotiques, en particulier ceux contenant des prébiotiques (FOS), peuvent être difficile à tolérer surtout si vous avez des proliférations bactériennes (SIBO)

 

  1. Aidez votre corps à se débarrasser de l’excès d’histamines

Augmentez votre consommation d’aliments contenant de la vitamine B6, de la vitamine C et du cuivre.

Vitamine B6: poulet, dinde et pommes de terre

Cuivre: asperges et foie

Vitamine C: fruits et légumes (sauf ceux riches en histamine)

 

  5.Les suppléments ou anti-histaminique  pouvant aider le corps avec le surplus d’histamines.

  • Un supplément contenant de la DAO (diamine oxidase)
  • Le cumin noir
  • La quercétine
  • Le curcuma
  • L’ortie
  • La vitamine C
  • La bromelaine
  • La pétasite (butterbur)

 

 

Plus
d'articles à découvrir