L’exposition à des moisissures est-elle la cause de votre fatigue et anxiété

L’exposition à des moisissures est-elle la cause de votre fatigue et anxiété

Webinaire Gratuit sur les Maladies auto-immunes: de la cause à la solution!

Réglez vos symptômes à la racine et retrouvez enfin votre liberté! Inscrivez-vous pour recevoir notre Webinaire.
Y a-t-il plusieurs membres de votre famille, y compris votre animal de compagnie, ou encore plusieurs de vos collègues à votre lieu de travail qui sont malades et qui présentent des symptômes inexpliqués? Dans cet article, les signes et les symptômes de l’exposition aux moisissures toxiques, vos meilleures options de traitement et la meilleure façon d’empêcher les moisissures de se développer à l’intérieur de votre maison.

L’exposition à des moisissures toxiques est-elle la cause de vos votre fatigue chronique ou de votre anxiété soudaine et démesurée ou la raison de votre irritabilité croissante ? 

Y a-t-il plusieurs membres de votre famille, y compris votre animal de compagnie, ou encore plusieurs de vos collègues à votre lieu de travail qui sont malades et qui présentent des symptômes inexpliqués?

Plusieurs membres de la famille ont des symptômes ?
Cela pourrait être les moisissures.

Avez-vous ressenti récemment des symptômes tenaces et persistants qui semblent inexpliqués?

Avez-vous l’impression d’avoir essayé tous les médicaments en vente libre disponibles et de ne pas avoir obtenu de soulagement?

Vous êtes peut-être l’une des nombreuses personnes qui, sans le savoir, vivent ou travaillent avec des moisissures toxiques une des causes les plus fréquentes des maladies auto-immunes. Voir un article complet sur les causes ici.

Les signes et les symptômes de l’exposition aux moisissures toxiques, vos meilleures options de traitement et la meilleure façon d’empêcher les moisissures de se développer à l’intérieur de votre maison.

Signes et symptômes des moisissures toxiques

De nombreuses personnes ne savent pas que leur domicile ou leur lieu de travail pourrait être la cause de leurs symptômes. En fait, on estime que les polluants intérieurs, y compris les moisissures toxiques, présentent une concentration de 2 à 5 fois supérieure à celle des polluants mesurés à l’extérieur et qu’ils contribuent à plus de 50 % des maladies auto-immunes!

L’allergie est le problème de santé le plus courant ou le plus reconnu par la médecine allopathique, causé par les moisissures. Les réactions allergiques liées aux moisissures comprennent :

  • Toux.
  • Respiration sifflante.
  • Yeux rouges larmoyants.
  • Écoulement nasal.
  • Éruption cutanée.

Si vous êtes une personne qui souffre déjà d’allergies chroniques ou saisonnières, d’une maladie respiratoire comme l’asthme ou encore d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) comme l’emphysème ou la bronchite chronique, votre réaction allergique aux moisissures pourrait être beaucoup plus importante. Ces symptômes allergiques aggravés peuvent provoquer :

  • Toux persistante.
  • Rhume fréquent.
  • Maux de tête.
  • Difficulté respiratoire.
  • Inflammation des sinus.
  • Fatigue et léthargie.

En cas d’exposition à long terme à des moisissures toxiques, cela peut entraîner des symptômes plus graves tels que :

  • Anxiété.
  • Perte de mémoire et confusion.
  • Sensibilité à la lumière.
  • Dépendance à l’alcool ou à la nourriture.
  • Picotements et engourdissements aux  mains et aux pieds.
  • Perte d’appétit et prise de poids.
  • Soif accrue.
  • Perte de cheveux.
  • Goût métallique dans la bouche.
  • Douleurs abdominales, ballonnements et diarrhées.
  • Crampes musculaires.
  • Douleurs articulaires.
  • Étourdissements.
  • Difficulté de concentration.

Quels sont les effets à long terme de l’exposition aux moisissures?

Les moisissures et autres champignons sont capables de muter rapidement, ce qui affecte votre système immunitaire et l’empêche même de fonctionner. Cela peut finalement causer des problèmes de santé persistants avec de graves complications.

Il est très fréquent que les gens prédisposés à souffrir des effets de l’exposition aux moisissures soit aussi coeliaques ou sensible génétiquement au gluten et qui peuvent être sujets à avoir des complications de la maladie de Lyme. Ils ne sont pas malachanceux mais il s’agit d’une cascade logique entre la génétique et les facteurs environnementaux et autres auxquels ils sont exposés.

Existe-t-il un traitement pour l’exposition aux moisissures?

Si vous savez que vous avez été exposé à des moisissures, voici différentes recommandations à suivre :

  • Retirez-vous de l’environnement où il y a contamination.
  • Évitez de vous trouver à proximité d’objets poreux provenant de la zone de contamination (vêtements, papier, bois, etc.).
  • Manger une alimentation sans grains (vraiment sans gluten).
  • Utilisez des liants pour fixer les mycotoxines logées dans votre corps. Utilisez des liants tels que l’acide humique et fulvique, le charbon activé, le chitosan, l’argile ou tout autre produit combinant plusieurs de ces liants. Il est à noter que chaque type de mycotoxine réagit plus spécifiquement à un ou deux liants, d’où l’importance de tester et de savoir à quoi on a affaire.
  • Utilisez des laxatifs doux, du citrate de magnésium ou de la poudre de vitamine C tamponnée pour que vos intestins fonctionnent normalement pendant que vous prenez des liants. La constipation peut empêcher la détoxification!
  • Testez la surcroissance de candida et faites-vous traiter, le cas échéant. Les signes courants de la surcroissance de candida sont les infections à levures, le muguet, les problèmes digestifs et la langue chargée par exemple.
  • Faites-vous traiter pour les colonisations de moisissures/champignons et les infections bactériennes dans votre corps. Les zones les plus touchées sont souvent les sinus, la vessie, l’intestin, les poumons et le vagin.
  • Améliorez votre désintoxication. Les compléments utilisés pour aider à la désintoxication comprennent le glutathion liposomal, le Chardon-Marie, la n-acétylcystéine (NAC), la glycine, la glutamine, l’acide alpha lipoïque (ALA) et la taurine.
  • Soyez vigilant avec les saunas infrarouges. Débutez doucement car ils mobilisent les toxines et vous devez être en mesure de les sortir du corps rapidement.
  • Investissez dans un filtre à air pour votre maison et votre bureau.
  • Prenez des médicaments antifongiques et des herbes. L’huile d’origan et l’acide caprylique sont deux excellentes options.
  • Évitez les aliments courants qui contiennent des mycotoxines. Parmi ceux-ci, on trouve le maïs, l’orge, le blé, les arachides, le seigle, les graines de coton, les piments, les épices, les fruits secs, le cacao, le pain, le poivre noir et les boissons alcoolisées.

Les tests de détection

Il existe plusieurs tests mais le plus recommandé dans le milieu fonctionnel et par le Dr Shoemaker est le ERMI TEST qui donne aussi un score HERTSMI. Attention les tests de qualité d’air auront tendance à ne pas trouver les moisissures plus lourdes comme les stachybotris puisqu’à cause de leur poids, elles se retrouvent au sol rapidement. C’est une des raisons pourquoi il faut privilégier un test de poussières.

 

Comment la moisissure se développe-t-elle?

Les spores de moisissure, qui ont tendance à être inoffensives par elles-mêmes, flottent dans l’air et se développent naturellement à l’intérieur comme à l’extérieur. Nous les respirons toujours!

Pour que ces spores se développent dans la moisissure que nous voyons dans nos maisons, elles doivent se poser sur l’humidité. Voici quelques exemples d’endroits où la moisissure peut être encouragée à se développer :

  • Dalles de plafond.
  • Murs.
  • Tapis.
  • Produits de cellulose humide (tels que le papier, le bois et les panneaux de fibres).
  • Les types de moisissures les plus courants que l’on trouve à l’intérieur sont la pénicilline, l’Alternaria, le Cladosporium, l’Aspergillus et le Stachybotrys chartarum (également appelée moisissure noire toxique).
  • La moisissure noire toxique, bien que peu commune, est dangereuse et doit être traitée pour être éliminée immédiatement. Elle est noir verdâtre et semble humide ou visqueuse, à moins que sa source d’eau ne soit épuisée, elle peut alors être sèche et poudreuse. On sait que ce type de moisissures peut causer une hémorragie, des dommages aux organes internes, et même la mort dans certains cas extrêmes.

Comment nettoyer la moisissure?

Parfois, il est judicieux de nettoyer soi-même les moisissures, mais dans certains cas, cela est fortement déconseillé.

Voici d’abord quelques cas où il serait approprié de nettoyer soi-même les moisissures :

  • Seule une petite zone est touchée. Par exemple : une moulure de fenêtre, faites-la enlever et remplacer.
  • La moisissure se développe sur des zones faciles à nettoyer, comme le verre ou le carrelage.
  • La moisissure se développe sur des zones difficiles à nettoyer, comme les tapis, qui peuvent être enlevés et remplacés.
  • Vous n’avez pas de problèmes de santé actuels qui seront aggravés par une exposition accrue à la croissance de la moisissure. Sinon, ne jamais le faire par vous-même.

Si vous pensez que vous pouvez éliminer vous-même les moisissures, voici quelques produits ménagers que vous pouvez utiliser pour ce faire :

  • Vinaigre blanc non dilué.
  • Créez un mélange 50/50 d’eau et d’ammoniaque. Vaporisez et rincez après 3 heures.
  • Le produit naturel EC3 qui contient de l’extrait de pépins de pamplemousse.
  • Ne jamais utiliser d’eau de javel; cela empirera la situation en créant des mycotoxines (plus petites et qui pourront aller plus profondément dans votre corps).

Veillez à prendre les mesures de sécurité appropriées et à porter un masque, des gants et des lunettes de protection.

Faites appel à un expert pour nettoyer la moisissure si :

  • Une zone de 1,5 m sur 1,5 m ou plus est touchée.
  • Une inondation s’est produite ou a pu être contaminée par des eaux usées.
  • Il y a des moisissures dans votre système de chauffage, de ventilation ou de climatisation.
  • La moisissure s’est développée sur du bois qui ne peut pas être enlevé et remplacé.
  • Vous présentez déjà des symptômes d’exposition à la moisissure.
  • Vous avez un problème médical, tel que l’asthme, qui pourrait s’aggraver lors d’une exposition à la moisissure.
  • Il y a une odeur de moisissure, mais vous ne trouvez pas la source.
  • Vous n’êtes pas en possession d’outils adéquats pour effectuer un bon nettoyage.
  • Vous avez des inquiétudes ou des doutes sur la manière d’éliminer correctement les moisissures.

Comment prévenir la croissance des moisissures

Comme vous l’avez lu précédemment, il est presque impossible d’empêcher toute croissance de moisissure, car les spores flottent toujours dans l’air. Cependant, il existe certaines mesures que vous pouvez prendre pour décourager les futures croissances :

  • Contrôlez l’humidité en investissant dans un déshumidificateur et maintenez le taux d’humidité en dessous de 60 %.
  • Séchez rapidement les endroits humides.
  • Nettoyez, désinfectez et asséchez les zones sujettes aux moisissures.
  • Nettoyez régulièrement les appareils de chauffage, de ventilation et de climatisation.
  • Réparez les fuites immédiatement.
  • Améliorez la circulation de l’air en ouvrant les portes et en éloignant les meubles des murs.
  • Gardez votre sous-sol ventilé.
  • Laissez le ventilateur de votre salle de bain en marche au moins 30 minutes après l’utilisation de la douche ou de la baignoire.
  • Séchez votre baignoire ou votre douche à l’aide d’une raclette.
  • Nettoyez régulièrement les rideaux de douche, les serviettes, les tapis et les luffas.
  • Ouvrez une fenêtre ou actionnez un ventilateur pendant que vous cuisinez.

Références :

https://www.survivingmold.com/

https-wwwjillcarnahancom-2015-02-08-toxic-mold-exposure-cause-symptoms.

https://www.medicinenet.com/mold_exposure/article.htm#mold_facts
https://www.medicalnewstoday.com/articles/323419.php
https://www.healthline.com/health/black-mold-exposure#symptoms
https://sanitred.com/symptoms-of-toxic-black-mold-exposure/
https://www.healthline.com/nutrition/candida-symptoms-treatment#section4
https://www.cdc.gov/mold/stachy.htm#Q1
https://www.survivingmold.com/mold-symptoms/molds-mycotoxins-more
https://moldpedia.com/black-mold-stachybotrys#looklike
https://www.mold-advisor.com/do-it-yourself-mold-removal.html
https://www.homedepot.com/c/ah/how-to-get-rid-of-mold/9ba683603be9fa5395fab907c52351c
https://aerindustries.com/blog/2018/11/20/how-to-stop-mold-growth/

* Ces déclarations n’ont pas été évaluées par la Food and Drug Administration. Les produits mentionnés dans cet article ne sont pas destinés à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie. Les informations contenues dans cet article ne sont pas destinées à remplacer les recommandations ou la relation avec votre médecin. Veuillez consulter les références situées à la fin de l’article pour obtenir une justification scientifique de toute allégation faite.

Plus
d'articles à découvrir